Autodestructivity (Rrose)

Category:

Description

Les images de Autodestructivité de Gregory Chatonsky ont été générées à l’aide d’un algorithme de génération texte-image, DALL-E 2, à partir des Manifs d’art autodestructif écrits par Gustav Metzger entre 1959 et 1961. Ils ont été retravaillés par l’artiste et certains fragments de textes ont été sélectionnés.
“L’intériorité a commencé à s’enrouler sur elle-même. C’était une autre destruction qui approfondissait le creux et révélait son histoire après coup. Le monde était partagé par des images et elles dérivaient maintenant les unes après les autres dans l’espace latent qui contenait toutes les images passées et toutes les images à venir. Pour cette raison, elles étaient étrangement réalistes. Il ne s’agissait plus de choisir dans le stock d’images, de les démonter et de les réassembler pour jouer le blanc. Il s’agissait d’écrire ce à quoi les images d’images pouvaient penser. Les machines rêvaient de ce que nous avions été et de tout ce que nous aurions pu être, d’une promesse qui n’avait pas été tenue”.

The images in Gregory Chatonsky’s Autodestructivity were generated with a text-to-image generation algorithm, DALL-E 2, from the Auto-Destructive Art Manifestos written by Gustav Metzger between 1959 and 1961. They were reworked by the artist and some fragments of texts were selected.
“The interiority began to wrap itself around itself. It was another destruction that deepened the hollow and revealed its history afterwards. The world was shared by images and they were now drifting one after the other into the latent space that contained all the past images and all the images to come. For this reason, they were strangely realistic. It was no longer a matter of choosing from the stock of images, of dismantling and reassembling them to play the blank. It was a question of writing what images of images could think of. The machines dreamed of what had we had been and of all that we could have been, of a promise that had not been kept”.

Gregory Chatonsky, “Autodestructivity”